Densité pharmacies par commune

Sur l’ensemble du territoire Belge pas moins de 4.943 pharmacies sont installées. De ce nombre, ce sont 19% des officines qui font partie de groupements de plus grande ampleur. Malgré une offre très développée, la répartition des officines n’est pas organisée de manière harmonieuse sur le territoire.

Sur- et sous-équipement de certaines communes

En moyenne, la Belgique compte 4,39 pharmacies par 10.000 habitants. La comparaison de cette moyenne avec la situation réelle, commune par commune, donne une image nuancée. Ainsi, nous constatons que l’offre réelle varie entre 0 et 11 pharmacies par 10.000 habitants.

La carte ci-dessous représente avec une échelle de couleurs cette densité inégale. Les tons bleus représentent les communes qui disposent d’une offre d’officines inférieure à la moyenne nationale. La couleur orangée peut être distinguée dans des communes avec une densité plus importante que cette moyenne. La couleur neutre est uniquement retrouvée au sein de communes proche de la valeur de 4,39 officines par 10.000 habitants.

Le saviez-vous ?

La distance moyenne pour rejoindre une pharmacie est de 1 km. 80% de la population se situe même à moins de 1,5 km d’une pharmacie.




Découvrez également la répartition géographique des 5.000 pharmacies belges ainsi que la place des groupes de pharmacies.

Vous désirez transférer l’activité de votre officine ? Acquérir ou ouvrir une nouvelle implantation ?

Dans ce cas, entourez-vous d’experts en analyse géographique et démographique pour justifier la plus-value de votre projet et obtenir ainsi les accords nécessaires.

Des dossiers argumentés pour obtenir l’autorisation d’ouverture.

Nous réalisons différentes analyses et cartes afin de mettre en évidence l’amélioration de la répartition géographique et démographique de votre projet de transfert. La population de l’entité est étudiée et comparée aux différentes pharmacies présentes. Vous n’aurez plus qu’à rassembler les données utiles pour constituer votre demande auprès des autorités compétentes.

L’équipe de SIRIUS Insight accompagne depuis de nombreuses années les pharmaciens dans la constitution de leurs dossiers. Le taux d’acceptation des demandes est nettement plus élevé grâce à la précision des études.

Un Arrêté Royal en profonde mutation

Dans un avenir proche, l’AR du 25 septembre 1974 qui définit l’ouverture, le transfert et la fusion d’officines ouvertes au public sera révisé. Deux objectifs sont visés :
L’agrandissement de la zone desservie par pharmacie.
La diminution du nombre de pharmacies.

Il ne sera plus possible de faire appel à des arguments de répartition géographique ou démographique. Les fermetures provisoires seront limitées à maximum un an. Des transferts resteront possibles pour des officines réalisant simultanément une fusion moyennant le respect d’un certain nombre de critères.