L’automobile : un marché en profonde mutation [Livre blanc]

« L'automobile : un marché en profonde mutation »

Tout comme les différents acteurs du secteur automobile, SIRIUS Insight perçoit les évolutions du marché automobile. Un marché en constante croissance, mais néanmoins soumis à des pressions diverses. Les gouvernements et les clients souhaitent des véhicules écologiques, les taxations et la fiscalité sont régulièrement modifiées, des zones à basse émission se développent dans les grandes villes, l’utilisation de véhicules partagés est en croissance, …

Ce livre blanc est consacré aux évolutions du secteur automobile et se penche sur le marché actuel, l’électrification du parc automobile, ainsi que sur la quantification du potentiel de marché.

Téléchargez dès maintenant l’intégralité de notre livre blanc.

L’électrification du parc automobile

En 2017, 4,9% des véhicules neufs immatriculés étaient électriques ou hybrides. Fin 2017, ce type de véhicules représentent 1,4% du parc automobile. Néanmoins, les tendances diffèrent fortement en fonction des différentes régions. Afin d’illustrer ces différences régionales, SIRIUS Insight a étudié les chiffres relatifs aux particuliers qui ont immatriculé des véhicules électriques et hybrides en 2017.

Une répartition géographique marquée

Nous constatons une importante différence entre le nord et le sud de la Belgique. Nettement plus de codes postaux flamands ont une proportion de véhicules électriques et hybrides plus élevée que l’ensemble du pays.

En Belgique, 3% des immatriculations (particuliers, 2017) concernaient des véhicules électriques et hybrides. Notons qu’en Flandre, dans certains codes postaux des communes de Glabbeek, Stekene, Vorselaar, Lendelede et Tervuren, plus de 7% des nouveaux véhicules immatriculés étaient des véhicules électriques/hybrides.

En Wallonie, nous retrouvons en tête les codes postaux des communes d’Enghien, Lierneux, Wellin et Trois-Ponts au sein desquels, la part des immatriculations de véhicules électriques/hybrides dépassaient les 6%.

En région bruxelloise, le taux d’immatriculations de véhicules électriques/hybrides est légèrement supérieur à la moyenne nationale à l’exception des codes postaux 1080 (Molenbeek-Saint-Jean) et 1130 (Haren) qui se situent en-dessous.





Téléchargez dès maintenant l’intégralité de notre livre blanc.

Comment le parc de véhicules électriques évoluera-t-il d’ici 2025 ?

Les experts du secteur automobile affirment qu’en 2025 le parc automobile sera composé de 40% de véhicules électriques et de 60% de véhicules thermiques. Il s’agit d’un objectif ambitieux qui doit être soutenu par une évolution de l’infrastructure : bornes de chargements, adaptation des ateliers des concessionnaires, réseau électrique, … L’anticipation est le maître mot pour soutenir cette croissance.

Sachant que les tendances diffèrent fortement localement et que les différents profils de conducteurs n’ont pas la même appétence pour ce type de véhicules, SIRIUS Insight estime que l’évolution du parc ne se déroulera pas de manière linéaire sur l’ensemble du territoire.

Afin d’illustrer cette affirmation, SIRIUS Insight a réalisé une analyse prédictive avec pour objectif d’estimer le nombre de véhicules électriques à l’horizon 2025 pour chaque code postal belge.

L’avenir du véhicule électrique et hybride

L'analyse prédictive est faite tenant compte de certaines hypothèses, notamment:  le parc maintient une croissance de 1% jusque 2022 et stage ensuite. En 2025, le parc automobile sera composé de 40% de véhicules électriques et hybrides.L’appétence et le comportement d’achat de ce type de véhicules est homogène par type Mosaic.

En tenant compte des différentes hypothèses formulées, SIRIUS Insight conclut les éléments suivants :

  • Le mouvement d’électrification sera principalement porté par la Flandre avec 65% du parc électrique et hybride en 2025.
  • En termes de pénétration, la région Bruxelloise sera en tête avec 55% des ménages équipés. Le phénomène est urbain : 25% du parc se trouvera en milieu urbain avec une pénétration dans 48% des ménages.
  • La Wallonie, plus rurale, restera difficile à convaincre. Le parc sera composé de 21% de véhicules électriques et hybrides pour un taux de pénétration parmi les ménages de 27%.





Prédire afin d’anticiper l’adaptation de l’infrastructure

Cette démarche est d’une grande utilité pour les gouvernements, les sociétés spécialisées dans les bornes de chargement ainsi que l’ensemble des constructeurs automobiles. Ce sont précisément ces informations qui vont permettre à chacun d’anticiper cette (r)évolution électrique et ceci de manière très locale.

Téléchargez dès maintenant l’intégralité de notre livre blanc.

L’automobile : un marché en profonde mutation

Au sommaire :

  • Le parc automobile belge en 2017
    • La “dédieselisation” du marché
    • L’évolution du parc professionnel
    • Des motorisations étroitement liées au type de conducteur
  • Place aux motorisations alternatives
    • L’évolution des différentes motorisations alternatives
    • Une répartition géographique marquée
    • Qui sont les conducteurs porteurs de l’évolution ?
  • Comment le parc de véhicules électriques évoluera-t-il d’ici 2025 ?
  • Le potentiel automobile : quels éléments prendre en compte ?
    • Les revenus des ménages
    • La classification socio-démographique des ménages
    • Comment localiser le potentiel de marché ?
    • Le leasing : un challenge important

Téléchargez le livre blanc

« L’automobile : un marché en profonde mutation »





*
Nom*
Prénom
Société*
Adresse e-mail*
Téléphone
Oui, tenez-moi informé(e) de vos activités
Enter the Captcha

Reload
Lead Source
Description