LIVRE BLANC : LE SECTEUR AUTOMOBILE DÉCÉLÈRE

Zones à basse émission, mobilité à la carte, électrification des flottes, voitures partagées, cash for car, voitures autonomes, sont les nouvelles impulsions, parfois complémentaires, parfois contradictoires, qui s’opèrent simultanément au cœur du secteur automobile. Chacune de ces tendances impacte les constructeurs, importateurs et concessionnaires à des niveaux très différents et engendre de nombreuses questions par rapport au développement du marché.

Cette nouvelle édition de notre livre blanc (découvrez également l’édition de 2018) met en avant les différentes évolutions dans le marché automobile. Cette année, nous avons intégré plusieurs nouveautés dont des perspectives temporelles et régionales plus détaillées. De plus, une attention toute particulière est portée aux flottes professionnelles et ce tant au niveau des analyses qu’au niveau de la modélisation prédictive.

Le parc automobile belge en 2018

Fin 2018, le parc automobile belge (voitures pour le transport de personnes) comprend 5.826.987 voitures, soit une augmentation de 0,83 % par rapport à 2017. Cette légère croissance est portée par la Wallonie (+ 0,91 %) et la Flandre (+ 0,89 %) alors qu’à Bruxelles, le parc automobile stagne avec une croissance de seulement 0,03 %.

Parc automobile belge de 2015 à 2018

Les motorisations privilégiées en 2018

En 2018, le phénomène de la dédieselisation s’accélère. Ainsi, en Belgique, seuls 36 % des voitures neuves immatriculées en 2018 sont des voitures diesel, contre 47 % en 2017 et 52 % en 2016. À ce jour, cette dédieselisation se fait essentiellement au profit des voitures à essence. La part des immatriculations essence passe de 37 % en 2015, à 58 % en 2018. À côté de cette tendance lourde, la part des immatriculations de voitures à motorisation alternative n’évolue que d’un demi-pourcent en 2018 et atteint 5,87 %.

Choix de motorisation lors de l'immatriculation d'une nouvelle voiture (2015-2018)

L’électrification du parc automobile

Les enjeux écologiques favorisent une électrification du parc automobile. Une tendance qui semble s’amorcer plutôt lentement. À ce jour, 105.101voitures électriques et hybrides sont en circulation en Belgique, soit 1,81 % du parc automobile.

Côté immatriculations, les voitures électriques / hybrides représentent 5,12 % des immatriculations de voitures neuves en 2018 contre 4,88 % en 2017. Mais est-ce que l’intérêt des conducteurs pour le marché automobile électrique/hybride est le même à travers tout le territoire belge ?

Afin d’observer des variations régionales et/ou selon le type de conducteur, SIRIUS Insight a étudié séparément la part des voitures électriques et hybrides immatriculées par des particuliers et celles immatriculées par des professionnels au sein des trois régions.

Découvrez la suite des analyses et de nos observations en téléchargeant le livre blanc.

Découvrez dans ce livre blanc :

  • Le parc automobile belge en 2018
  • Les motorisations privilégiées en 2018
  • Focus sur les conducteurs
  • Les motorisations alternatives au ralenti
  • L’électrification du parc automobile
    • Les tendances régionales et locales
    • Les conducteurs particuliers wallons effectuent une manœuvre de rattrapage
    • L’électrification de la flotte poussée par les professionnels flamands
  • Les conducteurs particuliers qui optent pour des voitures électriques et hybrides
  • L’évolution du parc automobile électrique et hybride à l’horizon 2030
    • Un parc automobile électrique important
    • L’électrification de la flotte particulière
    • Les professionnels : un contraste Nord - Sud marqué
  • Conclusions & recommandations

Téléchargement




Last Name*
Company
Email*
Mobile
Lead Status
Lead Source
Description
E-mail Opt In